Désensibilisation

Encours de dette de 44 milliards euros géré par SFIL

Une connaissance du secteur public local grâce à la diversité des emprunteurs et de l’encours

SFIL partenaire de long terme du secteur public local assure la gestion de 44 milliards d’euros de dette logée au sein de la CAFFIL pour les collectivités locales et les établissements publics de santé.

Le suivi de la dette est réalisé par une équipe dédiée avec des interlocuteurs spécialisés dans la gestion de l’encours au service de 14000 emprunteurs.

L’établissement met à disposition des emprunteurs l’information nécessaire à la gestion de leurs prêts pour le suivi des dispositions contractuelles et de leur stratégie d’endettement.

En réponse aux demandes des emprunteurs, cette gestion de dette est réalisée avec des prêts simples dans le cadre d’opérations de passage à taux fixe, de remboursements anticipés ou de refinancements

Une politique de désensibilisation responsable

SFIL conduit une politique de désensibilisation qui s’inscrit dans le cadre général des objectifs de gestion des finances publiques définis par l’Etat et dans le respect de ses intérêts stratégiques. Des équipes dédiées assurent, en privilégiant le dialogue, un suivi individualisé de chaque dossier en fonction de leurs caractéristiques pour apporter une solution adaptée à chaque situation.

Une politique de désensibilisation incitative déployée dans le cadre d’un dispositif global, voulu par l’Etat

Dès la création de SFIL, l’Etat a affirmé son engagement à trouver, dans les meilleurs délais, une solution pérenne et globale au problème des crédits structurés sensibles commercialisés par les banques.

Deux dispositifs avaient été mis en place pour faciliter à la sortie des prêts structurés à risque :

  • Le premier pour les collectivités et assimilés,
  • Le second pour les Hôpitaux.

La stratégie de désensibilisation, validée par le Conseil d’Administration de SFIL, a été conçue pour être incitative et progressive.

L’offre de désensibilisation est basée sur une politique tarifaire avantageuse :

  • des indemnités refinancées prêtées à prix coûtant afin d’aider les emprunteurs à payer des indemnités,
  • en parallèle, des financement nouveaux à des taux attractifs.